Retour à la page « Patois local »

 Retour à la page d’accueil

 

 

QUELQUES PHRASES ET EXPRESSIONS ENTENDUES ICI OU LA

 

 

 

Acoute bin que je te cause

Ecoute bien ce que je vais te dire

Adjugé vendu

Parole donnée pour un achat. On dit aussi « topes la ». Engagement de vente.

Adjugé, vendu, trente six fesses font huit culs.

Se dit pour conclure une affaire

All’a eun ormouère, dix mille francs et ben habillée

Elle a tout pour plaire

All’a toujou peur qu’la bonne année arrive deux foués

Personne anxieuse et pessimiste

All’é poignassante comme eun’pognée d’joumarins

Elle n’est pas facile a aborder

Aouér son r’venu en Biauce et l’manger dans l’Perche

Avoir son gagne pain dans un endroit et le dépenser dans un autre

Aouère l’idée là ou les poules ont l’oeu

Manquer d’idée, d’inspiration

Attends que j’va t’aider.

Attends un peu, je vais t’aider. Se disait à un voleur de fruits pris en flagrant délit.

Autant comme autant

Tant et plus

Bagosser

parler pour ne rien dire d'important.

Ben (bin) allant

Agréable. Un vin ben allant, un vin qui est bon et passe bien dans la gorge.

Ben (bin) tout d’même

Mais enfin !

Berbis qui bêle perd sa goulée

A parler de trop on ne mange pas

Bonjour ma tête, mon cul viendra d’main

Pour quelqu’un qui marche courbé

Ca la roinge, la goresse.

Pour une femme qui pense fortement à l’amour.

C’é comme à la noce d’Henriette, y’en a qui r’viendront en bérouette

Pour ceux qui auront trop bu et qu’il faudra ramener chez eux

C’é comme le crucifix d’luz i n’a ni fesse ni cul

Cela ne ressemble à rien

C’é eun fille qué en âge.

C’est une fille à marier.

C’é passé dans l’trou à la galette. Ou dans l’trou du pain bénit

Il s’est ennoué.

C’é un brass’ment d’lune

C’est un changement de temps

C’é un mangeux d’pain gagné

Il a tout dépensé

C’que j’vous dit, c’est histouère de causer.

Je vous dis cela mais c’est sans importance.

C’te dépendeux d’andouilles

C’est un grand homme, efflanqué, mal élevé, naïf

Ca branle dans le manche

Pour quelque chose qui ne tient pas. Le mariage branle dans le manche : les époux ne s’entendent pas

Ca fini en iau de boudin

Ca fini mal

Ca n’as ni goût ni gouasse

Cela n’a pas de goût ni saveur

Ca n’veut ni aller ni v’ni

Etat stationnaire, ni mieux ni pire

ç'a n'est t'y une quiaule! d'une chienne qui traine, qui ne vaut pas grand'chose comme gardienne de vaches.

Par extension, une femme de mauvaise vie.

Ca quient comme des crottes de berbis su eun’échelle

Cela ne tient pas

Ca s’é fait de la tabe au lit

Naissance qui arrive neuf mois après le mariage

C'est bien pressimi

pour quelque chose trop rapproché.

C'est un travail nichtonnier ou michtonnier

pour une activité top méticuleuse, peu rentable

Commencer à la lanterne, finir à la lanterne

Débuter très tôt et finir très tard

Coucher à l’hôtel du cul tourné

Pour en couple qui ne s’entend pas

Courir le guilledou

Courir les jupons ou les garçons

Cri une seillée d’iau

Puiser un seau d’eau

De codon

De quoi donc

De codon ! des traces de pneus dans mon lit, un gamin dans ma soupe.

Le mari qui découvre son infortune.

Dégnolé

abimé.

Des crés qu’oui sauce caillou

Je crois que oui

Eun’souris qu’a qu’un trou é bentout prise

Il faut se protéger, faire attention, être prudent

Embrasse la cuisinière si elle n’est pas trop chaude.

En parlant de la cuisinière qui prépare le repas. (Ambigu)

Frais comme un rat qui sort des chiottes.

Pas très agréable à voir.

Faut t’mouver l’sang

Il faut te remuer, agir

Gn’ia qu’les gens sales qui s’mouchent

Qui se sent morveux se mouche

Heula faut’i

Cri de surprise

I a belle lurette

Il y a bien longtemps

I a bin loin pour aller ou j’allons ?

Est-ce que la destination est proche ?

I a déjà le baigneur dans l’placard

Elle est enceinte avant le mariage

I a pas de quoué

Il n’y a pas de quoi

I a ti ben loin pour aller ou qu’j’allons

Est-ce encore loin pour notre destination

I ché d’iau comme vache qui pisse.

Il tombe de l’eau très fort.

I répare ti s’ment

Assure-t-il la réparation après la vente

I s’amuse comme eun’croute de pain derrière eun mée

Il s’ennuie

I va pas nous chier une pendule

Il ne va pas nous embêter. (pour quelqu’un qui exagère et en fait de trop)

I vouré avouér l’beurre et l’argent du beurre

Pour quelqu’un qui en veut toujours plus

I vous flanque ça comme une pognée de sottises

Il ne se donne pas la peine de ranger

Il a eu çà pour eun’mie d’pain deux guignes

Il a payé un prix dérisoire

Il a l’nombril noué

Il n’a pas de chance

Il a marché su sa longe

Il s’est pris dans ses propres mensonges

Il é comme eun’poule qui a trouvé un coutiau

Il ne sait pas quoi faire

Il é comme le curé d’Bacon qui chante les versets et les réponds

Il fait les questions et les réponses

Il é comme les ch’vaux d’bois, il é fait à la musique

Quelqu’un qui entend toujours les mêmes reproches et n’y prête pas attention

Il é embarrassé comme eun’poule qu’a qu’un poulet

Il est gêné

Il en fait ben pud avec la langue qu’avec le reste

Il parle beaucoup et n’agit pas

Il est de voyage

Il n’est pas chez lui (pas forcément très loin)

Il faut qu’il save.

Il faut qu’il sache.

Il i faut les deux bouts et l’mitant

Il veut tout

Il n’é si vilain pot qui ne trouve son couvercle

On trouve toujours un conjoint

Ils ne souatent pas ensembe

 Ils n'ont pas de relations amicales

J’ai autant faim comme la rivière all’a seu

Je n’ai pas faim

J’allons avouère biau temps les oies sont huchées (juchées, perchées).

Nous allons avoir du beau temps, les oies sont perchées. (Plaisanterie pour les personnes en hauteur)

J'cré bin qu'oui

Je crois bien que oui, que c'est cela

J'suis tout plein bin aise

Je suis très bien, heureux.

L’chemin d’la messe n’iuse point ses souillers

Il ne va pas à la messe. Il n’est pas croyant

La batt’rie é passée, la grange é vidée

Suite a un accouchement

La grange é pas loin des batteux

Peu de distance entre deux endroits

Le blé dans la boue, l’aouène dans la poussière

On peut semer le blé par temps humide mais pas l’avoine

Le diable au corps.

Faire des bêtises.

Les chiens qui mangent la terre.

Quand les chiens se précipitent vers des inconnus et se retrouvent arrêtés brutalement par leurs chaines.

L'temps s'embernosi, y va en avoir une eurnâpée

ou le temps s’aberneudit

Le temps se couvre, on va avoir une forte averse.

Manger la gernouille

Faire faillite

Mâtiné cochon d’inde

Mélange peu judicieux

Ménage à coups de trique

Ménage qui ne s’entend pas

Mitant l’un, mitant l’aut’

Entre les deux

Pisser su l’bout’rou

Lieu où se rencontraient les premiers amoureux, devant le portail. Bout’rou : protection sous les porches pour guider les charrettes

Prendre la vache et l’viau

Epouser une fille enceinte

Qu’o qu’on mange

Qu’est-ce que l’on va manger

Qué qu'sé qu'sa ?

Qu’est ce que cela ?

Qui qui m’a foutu c’temmanche ?

Qui a réalisé cette mauvaise chose ?

Quoi qui dérouane

en parlant d'un chat (mais également tout autre animal) qui pivote la tête à chaque mastication laborieuse.

Quoi qu'y bigouane

en parlant par exemple du langage .inc ompréhensible du prêtre devant son hôtel

R’dresse toué un peu, t’é tout affouassi

Tiens toi droit, tu es tout affaissé.

Ses ch’veux frisent comme les dents de la harse

Qui a les cheveux raides

Si on l’rencontrait à minuit au coin d’un bois avec eun’charr’tée d’horloges on i d’mandrait point l’heure

Personnage peu rassurant

T’é outillé comme eun’putain qu’a point d’cul

Pour quelqu’un qui ne fait pas l’affaire

Tais té don, té l’diseux d’mentis

Tais toi donc, menteur

Tomber dans l’auge à l’oie

Tomber malade

Tu passes ben fier, t’as don mangé d’la soupe à l’ousille

Quelqu’un qui passe vite et ne voit pas les gens

Tu vas pas nous chier eun’pendule

Pour quelqu’un qui complique une explication

Un bon bailleux  en fait bailler sept

Propos employer quand plusieurs personnes baillent

V’la du travail à la va comme j’te pousse

Travail mal fait

Va quérir une seillée d'iau

va charcher un seau d'eau

Va serrer des cotisses

Va cueillir des haricots verts

Y' a donc quéq'un à la maison, le chien abeye!

 

 

 

 

 

 

 

Quelques jurons

Cré vin dieu.        Nom de d’la         Cré nom de d’la   Sacré nom de d’la                  Nom de diou        Putain d’sort       Bon dieu la Marie

Tu dieu       Bon sang de bon sang   Bon sang de bon souère                   Bon dieu de merde     Bon d’la     Sapristi.     Bon dieu de bon dieu

 

 Retour en haut de page