Les mares d’Autheuil près des habitations

 

 

fleche_104

Cliquez ici pour revenir à la page d’accueil

 

grenouille_021

 

 

 

La commune d'Autheuil possédait de nombreuses mares.

 

 

Elles servaient surtout d'abreuvoirs aux animaux domestiques et de réserve d’eau en cas d’incendie.
Voici la liste de celles qui se trouvent près des habitations.
Trois restent dans Le Bourg :
- Lefèvre
- Moreau
- Planchon A
Deux à La Bourdinière
- Henri / Garcette
- Une à La Grâce de Dieu chez Dubois.
Deux à Feillay
- D'Amécourt
- Porret
Une à Teillay
Une à Guichery
Une à La Noue
Une
à La Germinerie
Une
au Rossignol
Une aux Truhennes
Une à la Férandière chez Melet
Une au Bois de Sercotte chez Vidal
Une à la Perrine

 

Certaines n'existent plus :
Trois dans Le Bourg
- Vers chez Dubut
- Chéneau
- Cornuau Gilbert
Deux à La Férandière chez Nourry, Billault et chez Durand
Une à Teillay

D'autres existent ou ont existé mais elles se situent hors des agglomérations et ne sont pas répertoriées ici.

Pour l'eau potable, les gens allaient à la pompe communale et remplissaient leurs récipients.

Pour abreuver les animaux, si vous n’aviez pas de mares

il fallait aller à la pompe avec une citerne attelée à un cheval et pomper pour remplir ce réservoir.

Quand il y avait la sécheresse, il fallait aller à Romilly pour remplir cette citerne à la pompe ou parfois avec un « jacquot » sorte de casserole avec un long manche en puisant dans la rivière.

A noter que l’on trouve aussi le terme « fosse » qui désiqne  une sorte de mare destinée à recevoir un liquide ou des objets.

Ex : Fosse à purin, ou fosse au chanvre destinée a recevoir du chanvre pour le rouir.

 

 

 

 

 

 

fleche_034